Kit militant : Comment créer une antenne, par l’équipe d’OLF 35

Adhérer, c’est bien, militer, c’est mieux ! Alors comment fait-on pour militer quand, dans sa région, il n’y a pas d’antenne Osez le Féminisme! ? Eh bien, on la crée ! Pour en savoir plus, décryptage des différentes étapes qui ont conduit à la création de l’antenne Osez le Féminisme! de Rennes.

 

Première étape : être plusieurs militantes motivée!

Quatre en l’occurrence à Rennes. Malgré une première réunion organisée par OLF en novembre 2015, les aléas de la vie étudiante, très marqués dans la capitale bretonne, ne permettent pas de constituer un groupe solide. De huit au départ, les militantes motivées pour construire l’antenne rennaise d’OLF passent, entre mai et septembre 2016, à quatre. Mais cela ne les empêche pas, pour autant, de se réunir régulièrement durant cette période avec, en ligne de mire, la préparation d’une soirée de lancement pour constituer l’antenne.

Deuxième étape : créer l’événement

En effet, pour monter l’antenne 35 d’OLF, la première chose à faire, est d’organiser une soirée de lancement. Les militantes rennaises, en collaboration avec le Planning familial et grâce aux conseils donnés par les membres du bureau national, organisent donc une conférence faisant un état des lieux du droit à l’IVG, lors de la journée mondiale pour le droit à l’avortement, le 28 septembre 2016.Grâce à des interviews données à deux radios locales, à deux interventions dans les médias Internet et à la « magie » de Facebook (les militantes ont payé pour booster la publication de l’événement sur le réseau social), la soirée fait carton plein, avec 90 personnes dans la salle et 30 personnes dehors. Cette soirée est l’occasion de présenter l’antenne locale et d’échanger avec le public sur le féminisme ou, plus spécifiquement, sur la question de l’IVG. Une feuille pour recenser les contacts est diffusée dans la soirée, des cartons d’adhésion sont aussi à disposition. Entre 50 et 60 contacts sont récupérés à l’issue de la soirée. Bien sûr, tous les contacts ne deviennent pas des militant.e.s actif.ve.s mais la visibilité créée permet d’officialiser l’antenne.

Troisième étape : gérer le méli-mélo administratif

Cependant, qui dit officialisation de l’antenne, dit se dépatouiller avec l’administration. Ainsi, après avoir constitué un Conseil d’administration (CA) et élu un bureau fin novembre, les militantes déclarent l’antenne en préfecture, via Internet, au mois de décembre 2016. Pour cela, elles constituent des statuts lors d’une réunion du CA et rédigent un règlement intérieur, très fortement inspiré du règlement national de l’association. Le 15 décembre, la création de l’antenne est publiée au journal officiel (après avoir quand même payé 44€). Et l’intégration au CA national est effective depuis un peu plus d’un mois. Il ne reste plus, à présent, pour les militantes rennaises qu’à faire vivre cette antenne!

Claire Besné et Marine Arigasci