Une histoire de centimètres ?

De nos jours, plus qu’une idée reçue, c’est une véritable norme dans la représentation: cheveux longs pour les femmes, mais aussi et surtout cheveux courts pour les hommes. Pourtant, lorsqu’on regarde les représentations de Vercingétorix, Léonard de Vinci, Louis XIV, il n’en a pas toujours été ainsi !

C’est au cours du 19ème siècle que s’impose une différentiation radicale des apparences selon le sexe, s’accompagnant de la fin des cheveux longs et de toute coquetterie pour les hommes. Depuis, seules les périodes d’effervescence intellectuelle et de remise en cause de l’ordre établi ont perturbé cet ordre capillaire. C’est notamment le cas des années 60-70, décennie quasi révolutionnaire, où les hommes avaient les cheveux longs et les femmes souvent courts. Or il s’agissait d’une période contestataire, anti militariste, anti consumériste et féministe. La mode actuelle ne serait donc pas finalement le reflet d’une société assez sexiste et conservatrice?

Agnès