#Matrimoine : Ocelyn Bell Burnell, Araminta Ross et Hypathie d’Alexandrie

Chaque semaine, nous mettons la lumière sur des femmes oubliées de l’Histoire et des manuels scolaires. Des portraits à grands traits proposés par l’équipe dOLF! 38.

  • Ocelyn Bell Burnell (1943 – )

– Astronome, astrophysicienne et professeure de physique
– En 1967, à l’occasion de recherches, elle découvre le PULSAR radio, une étoile « très spéciale » source de rayonnement électromagnétique, mais OUPS! c’est son directeur de thèse qui obtiendra le prix Nobel à sa place
– Le 6 septembre 2018, sa découverte est enfin reconnue puisqu’elle a reçu le Breakthrough Prize en physique fondamentale, dont les revenus serviront à financer des bourses d’études pour les personnes appartenant à des groupes sous représentés.

 

 

 

 

  • Araminta Ross (Vers 1820 – 1913)


– Née esclave dans le Maryland et victime de violences commises par ses différents maîtres. Courageuse et déterminée, elle réussit à fuir en 1849. Elle est aussi connue sous le nom d’HARRIET TUBMAN.
– Cheffe du réseau UGRR, passeuse sur les réseaux de fuite des esclaves noir-e-s, en 10 ans elle avait tenté de sauver plus de 300 personnes de l’esclavagisme. Elle milita activement, après la guerre de Sécession, en faveur du suffrage des femmes.
– En 2017, l’administration Trump refuse d’apposer son portrait sur les billets de 20$, initialement proposé à la place de celui d’Andrew Jackson, président esclavagiste des Etats-Unis. Elle aurait été la première personnalité noire à figurer sur un billet aux USA.

 

 

  • Hypathie d’Alexandrie (IV – V siècle)


– Philosophe (néoplatonicienne), mathématicienne, astronome, enseignante en philosophie et directrice de l’école néoplatonicienne d’Alexandrie (rien que ça!)
– Connue pour son intelligence et son indépendance
– Conseillère politique dans les sphères de pouvoir, elle est assassinée par des moines chrétiens qui l’ont prise à partie dans un conflit politique et religieux.
Elle reste aujourd’hui un symbole d’indépendance et d’ouverture d’esprit.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :