Journée mondiale contre les mutilations sexuelles

130 à 140 millions de femmes dans le monde ont subi des mutilations sexuelles. Dictées par la coutume, excision et infibulation permettent de contrôler la sexualité des femmes, avec des conséquences gravissimes pour leur santé physique et psychique – des enjeux pourtant tabous parmi les populations touchées.

Le 6 février est chaque année l’occasion de rappeler ces réalités, d’améliorer la prévention et d’informer sur la réparation chirurgicale de l’excision. À Paris, Osez le féminisme ! a rejoint les associations GAMS et Espoirs et combats de femmes dans l’organisation d’un événement le 8 février, autour de médecins, militant-e-s, mais surtout de femmes pour qui l’excision est une réalité.

Amanda