#Matrimoine : Matilda Joslyn Gage, Kallipateira et Nadine Gordimer

Chaque semaine, nous mettons la lumière sur des femmes oubliées de l’Histoire et des manuels scolaires. Des portraits à grands traits proposés par l’équipe d’OLF! 38.

 

  • Matilda Joslyn Gage (1826-1898)

– Née à New York, elle devient militante contre l’esclavage et pour l’égalité des droits.
– Elle intègre notamment le chemin de fer clandestin en proposant refuge aux personnes victimes d’esclavagisme fuyant vers les États libres, « crime » pour lequel elle sera emprisonnée autour de 1850.
– Féministe radicale, elle fait partie des suffragettes de la première heure et défendait ce droit comme un droit naturel pour toutes les femmes.

 

 

  • Kallipateira (V ème siècle AV JC)

– Entourée de grands sportifs, son mari et ses fils sont connus à Athènes pour leurs exploits en course et gymnastique
– Après le décès de son mari, elle devient l’entraîneuse de son fils Pisiros.
– Pour le soutenir et l’accompagner lors des jeux, elle s’introduit dans le stade d’Olympie déguisée car il est strictement réservé aux hommes.

Il a fallu attendre 1900 pour que les femmes puissent participer aux jeux Olympiques.

 

  • Nadine Gordimer (1923-2014)


– Femmes de lettres et critique littéraire Sud africaine, elle est passionnée d’écriture et a rédigé de nombreux romans, essais et nouvelles
– Autrice influencée par le courant réaliste, elle privilégie dans ses oeuvres l’approche psychologique et sociale de ses intrigues, et aborde avec tact et militantisme l’Histoire de son pays en affichant très tôt ses convictions égalitaires contre l’apartheid.
– En 1991, elle est l’une des rares femmes à recevoir le prix Nobel de littérature pour saluer son « œuvre épique qui a rendu à l’humanité d’éminents services ».

Depuis 1901, seulement 15 femmes ont reçu le prix Nobel de littérature. Elles représentent seulement 5% des prix Nobel (tous confondus)