Progrès pour le droit à l’avortement !

L’Assemblée Nationale a décidé le 9 avril 2015 de supprimer le délai de réflexion d’une semaine imposé aux femmes entre les deux consultations médicales obligatoires avant une IVG. Cette suppression a été obtenue à la suite des mobilisations des associations féministes qui considèrent ce délai comme culpabilisant et infantilisant. Il sous-entend que les femmes souhaitant une IVG n’y auraient pas déjà mûrement réfléchi. Cette avancée ne doit pas occulter le parcours de combattantes des femmes qui souhaitent avorter, dû notamment à la fermeture de plus de 100 centres IVG ces dernières années. Et cette législation ne sera promulguée qu’après son passage au Sénat. Restons vigilantes !

Marion Moussier