Merci Maya (1937-2016)

Naître à Riga, fuir comme communiste les persécutions et comme juive la Gestapo pendant la seconde guerre mondiale, prendre conscience de l’apartheid en Afrique du Sud en 1948. Soutenir depuis Paris le FLN pendant la guerre d’Algérie, marcher pour les droits civiques aux Etats-Unis en 1962 et militer pour la révolution à Cuba jusqu’en 1971. Puis être féministe au MLAC dès 1971, créer la CADAC en 1990, le CNDF en 1995. Transportée dans l’histoire de notre temps et dans tous les combats, Maya Surduts définissait son engagement comme un « féminisme de luttes », pour l’avortement et la contraception, de manifestations en coups de gueules, dans une révolte exemplaire, exigeante, inspirante.

J.M.