Généralisation du téléphone grand danger

Ce dispositif met à disposition des femmes en grand danger, victimes de violences au sein du couple ou de viols, des téléphones spéciaux d’alerte, qui permettent de bénéficier d’une intervention plus rapide des forces de police. Il est délivré sur décision du ou de la procureur-e de la République après avoir évalué la situation et le danger encouru. Expérimenté jusqu’alors dans 13 départements, la loi pour l’égalité réelle entre les femmes et les hommes du 4 août 2014 généralise ce dispositif à l’ensemble du territoire. Cependant, si ce système a permis de sauver des vies, il demeure une goutte d’eau (500 téléphones déployés) pour lutter contre les violences subies par les femmes.

Justine