Femmes, vous avez dit lunatiques ?

Les femmes, sont encore aujourd’hui affublées du terme « lunatique » pour caractériser la supposée inconstance de leur comportement. Qu’en est-il réellement ? Certes, il existe des hormones caractéristiques de chaque sexe, mais ce que l’on sait moins, c’est que tout individu produit estrogènes et testostérone. De plus, aucune étude n’a montré de relation entre les taux d’hormones et les variations des états d’âme. Rappelons aussi que 60 % de femmes prennent une contraception hormonale, ce qui atténue beaucoup les fameuses variations d’humeur parfois liées aux variations du cycle.

La neurobiologiste Catherine Vidal a montré que l’hypophyse, la glande dans le cerveau qui régule le système hormonal, n’a pas d’influence sur le cortex, et donc la capacité de jugement. Plus généralement, les études sur la structure n’indiquent pas de différences significatives entre les sexes. Ce sont les expériences, l’éducation et la socialisation qui priment.

Non, les hormones ne font pas la pluie et le beau temps dans les décisions des femmes : jusqu’à preuve du contraire, les femmes pensent et agissent avec leur cortex et non avec leur hypophyse. A bon entendeur…

Flora