Femmes journalistes à la Une

Invisibilité, clichés sexistes et inégalités professionnelles : le collectif de femmes journalistes « Prenons la Une » a publié en mars dernier un manifeste pour l’égalité.

Même si 4 journalistes sur 10 sont des femmes… plus de 7 directeurs de rédaction sur 10 sont des hommes. Parmi les expert- e-s invité-e-s dans les débats télévisuels ou les journaux, on compte seulement 18% de femmes. De plus, leur situation est globale- ment plus précaire que celles des hommes, puisqu’elles représentent 62% des salaires les plus bas.

On se souvient qu’en juin 2013, les femmes journalistes des Échos avaient fait la « grève des signatures » pour dénoncer l’inégalité entre hommes et femmes au sein des rédactions. À cela, le collectif « Prenons la Une » ajoute la dénonciation des propos et attitudes qui s’étalent jusque sur les Unes, perpétuant de fait les stéréotypes dans la société. Pour action, le collectif s’est engagé à relever quotidiennement les inégalités et propos sexistes dans les médias par un Tumblr et a appelé ses confrères et consœurs à veiller à une « juste représentation de la société ». Il réclame aussi la présence de 50% d’expertes à l’antenne et la création de modules de formation « sur la lutte contre les stéréotypes et pour l’égalité professionnelle » pour tou-te-s les étu- diant-e-s en école de journalisme.

Marion