AFRO-FEM

Afro-Fem, association afroféministe fondée en janvier 2013, active en France et en Belgique, lutte contre les violences sexistes et/ou racistes-négrophobes ciblant les femmes noires.

L’afroféminisme, distinct du « black feminism » américain, est un mouvement européen fondé par des femmes européennes d’origine africaine et/ou antillaise, qui s’adresse à toutes les femmes afro, qu’elles soient d’origine africaine, afro-caribéenne, afro-latine, afro-américaine ou afro-asiatique.

C’est face à l’invisibilisation des femmes noires dans les mouvements féministes, mais aussi au vu de la difficulté d’aborder le machisme sans être contraintes à occulter celui des hommes afro, qu’Afro-Fem est née. Engagée pour l’abolition du système prostitueur, elle s’inscrit en solidarité avec toutes les féministes du monde.

Pour Divine K, co-fondatrice du collectif : « lorsque les femmes afro s’opposent aux hommes afro, elles sont accusées d’être source de division, de faire le jeu des colons ». Afro-Fem travaille donc à libérer la parole des femmes noires quant aux discriminations qu’elles subissent dans les sociétés européennes, racistes et sexistes, ainsi que sur le sexisme dans la communauté afro.

Les militantes d’Afro-Fem dénoncent par exemple l’androcentrisme de mouvements dits d’afroconscience, d’afrocentricité, dirigés par les hommes qui prônent une sorte de « retour aux sources africaines » et font peser des injonctions essentialistes sur les femmes noires.

Afro-Fem a notamment pour projet, par la création d’un site portail, de rassembler et mettre en lumière les groupes de femmes afro en Europe, afin qu’elles puissent, à l’instar des afrodescendantes d’Amérique du sud, peser davantage à l’échelle internationale.

Lucie Sabau