Masculinisme

Masculinisme : n. m. en l’apparence inoffensif ? Après tout, nous féministes, ferventes défenseuses de l’égalité, ne devrions-nous pas nous réjouir de l’existence d’un mouvement organisé par les hommes en faveur de l’égalité ? Si seulement cela était le cas ; la réalité est bien plus effrayante, hélas :

Masculinisme : n.m, concept destructeur qui avance sans être nommé et consiste en la lutte en faveur du status quo, de la protection des privilèges patriarcaux et de la domination des femmes par les hommes. Organisation d’hommes dont le discours nauséabond s’immisce dans le débat public à coup d’actions de “Pères Perchés”, de lobby pro-prostitution et de campagnes chocs et violentes, nourries des pires clichés contre les femmes. L’objectif final : leur nier leurs droits et leurs avancées, le tout sous l’oeil passif, voire complice, des journalistes ou des pouvoirs publics. Parce que le changement fait plus peur que l’inertie, ils en obscurcissent même les discours progressistes des féministes. Alors pour les combattre, nommons-les.

Sedera